Biographie

André-Marie Ampère est un mathématicien et physicien français. Il est né à Lyon en Janvier 1775 de parents de condition modeste. Durant son enfance, il a soif d’apprendre, c’est son père qui s’occupa de ces études. Il lui apprit l’histoire naturelle, la poésie, le latin car il était un disciple de Rousseau et donc réalise les conseils de Rousseau niveau de l’éducation mais ce rend vite compte des aptitudes de son fils pour les mathématiques.

A l’âge de 4 ans, il continue à suivre ces leçons de latin pour comprendre les travaux de Leonhard Euler et Daniel Bernoulli.

En 1793, il est affligé par la mort de son père, tué à Lyon par les excès de la Révolution française.

En 1796, Ampère donne des cours de mathématiques, de chimie et de langues à Lyon.

En 1802, il publie un traité de mathématiques sur la théorie mathématiques du jeu ceci lui permet de devenir professeur de mathématiques au lycée de Lyon.

En 1814, il est élu membre de l’académie des sciences à Paris ceci lui permet d’être en correspondance avec plusieurs académie européennes donc fait des échanges avec d’autres savants.

En 1804, il est nommé répétiteur d’analyse à l’école polytechnique et s’installe à Paris. 4 ans plus tard, il est nommé inspecteur général de l’université et professeur de mathématiques à l’Ecole Polytechnique.

En 1827, il énonce la théorie de l’électromagnétisme due à ses recherches sur l’électroaimant avec François Arago.

En 1836, il meurt à Marseille lors d’une inspection des locaux du lycée Thiers.

 Ampère créa le premier télégraphe électrique et son nom fut donné à l’unité international de courant électrique : l’ampère.

suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×